Que mange-t-on en Albanie ? - Breathe in Travel
Que mange-t-on en Albanie ?

Que mange-t-on en Albanie ?

18 août 2022

À mi-chemin entre l’Orient et l’Occident, la cuisine albanaise se nourrit de nombreuses influences. On y retrouve des saveurs empruntées à la gastronomie turque, italienne, grecque… Le tout offre un fabuleux melting pot de saveurs aussi varié que généreux. De la viande aux poissons en passant par les légumes, découvrez toutes les spécialités culinaires à tester lors d’un voyage en Albanie !

Les plats albaniens à base de viandes 

La viande est très présente dans la cuisine albanaise. On la cuisine en kebab, en romsteak (viande hachée), en qofte (des boulettes mélangées avec de l’ail, des oignons, des herbes et épices), au four ou encore en ragot.

La viande de mouton occupe une place prépondérante dans la cuisine géorgienne. Voici quelques recettes typiques :

  • La moussaka à base de mouton ;
  • Le tavë kosi : un gigot d’agneau préparé avec du yaourt, parfumé au safran et à l’ail ;
  • Le méchoui ;
  • Le kukurrec : des intestins de mouton farcis et rôtis avec des épices ;
  • Le mish jahni : une spécialité du nord du pays avec du mouton, des oignons, des prunes séchées et des poivrons. 

À noter que le foie est aussi souvent cuisiné en Albanie et que l’on retrouve de nombreux plats à base d’abats.

Le bœuf et le veau sont aussi largement utilisés dans la cuisine albanienne. Parmi les recettes phares, on retrouve : 

  • Les qebapa : des croquettes ressemblant à des saucisses sans peau faites maison ; 
  • Le piqem mish : un gratin de bœuf et de pommes de terre en sauce tomate ;
  • Letavë me qepë : un ragoût de bœuf aux légumes ; 
  • Le mish çomlek : du veau mijoté avec des aubergines, des oignons et des épinards. 

Outre le mouton et le bœuf, les Albanais consomment aussi du canard, du lapin et du poulet (testez le gjellë me arra, le fameux poulet aux noix) et même du porc (notamment le Proshute, un type de salami et de jambon).

Les plats albaniens à base de poisson

Bordée par la côte Adriatique et avec ses nombreux lacs et rivières, l’Albanie compte de nombreux poissons à travers sa gastronomie. Ils sont servis grillés, bouillis, frits, parfois crus et sont généralement aromatisés de vinaigre blanc, d’huile d’olive et de jus de citron. 

Du côté de la mer, on retrouve : 

  • rougets, 
  • soles, 
  • mulets, 
  • bars, 
  • dorades,
  • crevettes, 
  • calamars,
  • seiches,
  • moules,
  • crustacés…

Du côté des poissons d’eau douce, on retrouve surtout l’anguille des marais, la carpe de Shkodra, le koran et la truite du lac Ohrid. Vous pourrez les déguster dans les villes et villages à proximité des cours d’eau.

Les spécialités albaniennes à base de légumes 

  Que mange-t-on en Albanie ?  

Influencée par la cuisine turque, la cuisine albanienne compte de nombreux légumes que l’on peut déguster en guise d’entrées, d’accompagnements ou en mezze. D’ailleurs, si vous avez l’occasion de manger chez l’habitant, vous remarquerez que le mezze tient une place importante dans la culture albanienne puisque tous les plats sont disposés sur la table pour que les convives se servent par eux-mêmes. 

Parmi les spécialités albaniennes à base de légumes à tester, on peut citer :

  • Le fërgese (ou fërgese tiranë) : une sorte de purée de poivrons verts et rouges avec des tomates et des oignons confits ;
  • Les speca të ferguara : des poivrons grillés ;
  • Les speca me gjizë : des poivrons en saumure fourrés de fromage frais ;
  • Le japrak : des feuilles de vigne farcies de riz et d’oignons hachés (parfois avec de la viande)  servis avec du pain et du yaourt. 
  • Les kungulleshka te ferguara : des beignets de courgettes ;
  • Le turshi lakre : du chou en saumure ;
  • Le papare : une sorte de pudding salé de pain et de fromage ;
  • La sallatë të thjeshtë : une salade de poivrons, tomates, oignons, olives, concombres ;
  • Le tarator : une salade de concombre, d’ail, d’huile d’olive et de yaourt…

Les soupes albaniennes 

  Que mange-t-on en Albanie ?  

Les soupes sont largement consommées par les locaux, notamment en hiver. Elles sont confectionnées avec divers légumes, mais aussi avec de la viande ou du poisson. Les plus populaires sont :

  • La soupe de haricots Jahni : aux haricots blancs ;
  • Le grosh : un potage aux haricots blancs et à la tomate ;
  • La soupe de pommes de terre et de choux ;
  • Le trahana : une soupe à base de blé et de lait fermenté ;
  • Le shqeto : une soupe crémeuse et citronnée à base d’agneau,
  • Le tarato : une soupe froide plutôt consommée l’été à base de yaourt, concombre, d’ail, de noix et d’aneth.

Les tourtes albaniennes 

On finit avec une spécialité emblématique de la cuisine traditionnelle albanaise : les tourtes et leurs variantes qui se dégustent aussi bien lors d’un repas que pour un encas. En voici quelques exemples :

  • La pite : une tarte composée de pâte filo ou feuilletée agrémentée de légumes (comme la version pite me spinaq avec des épinards), de viande hachée (la pite me mish) ou encore de fromage frais (la pite me djath). 
  • Le burek (ou börek ou beurek) : sorte de pâtisserie salée aux légumes ou à la viande qui s’apparente à une tourte et qui ressemble à la pite. 
  • La flia : elle se compose de plusieurs couches de crêpes que l’on retrouve en version salée avec des légumes marinés par exemple ou en version sucrée avec du yaourt, du miel…
  • Le kungullur : une superposition de couches de pâte filo avec de la purée de citrouille. 

Florine Dergelet

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Quentin de "Breathe in Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
06 86 38 56 25