Le Bunk Art Museum

Près de 30 ans après le déclin du communisme, des dizaines de milliers de bunkers parsèment encore le territoire albanais, depuis les plages aux vallées isolées. Certains de ces abris antinucléaires font de nouveaux parler d'eux depuis quelques années. Dans la capitale Tirana, le Bunk Art Museum est devenu un centre d'art et de culture où sont soigneusement préservés les souvenirs du règne d'Enver Hoxha.

Histoire

Enver Hoxha, l'ancien président communiste de l'Albanie, éprouvait une certaine paranoïa pendant son règne qui a duré près de 50 ans, de 1944 à 1985. La crainte d'une attaque nucléaire hantait son esprit. En conséquence, le dictateur a fait construire des milliers d'abris ou « bunkers » dans tout le pays afin de protéger les habitants. Créé dans les années 70, le bunker de Tirana était exclusivement destiné à l'élite politique et son existence est restée secrete pendant un long moment. Ironiquement, les bombardements et la guerre ne se sont jamais produits.

Le Bunk Art Museum a été ouvert au grand public en novembre 2014. Deux ans plus tard, le 19 novembre 2016 dans le cadre de la Journée nationale de la libération de Tirana, le Bunk Art 2 situé dans le centre de la capitale est lui-aussi rendu accessible. Le journaliste italien Carlo Bollino est reconnu comme le fondateur et le conservateur général du projet Bunk Art, tandis que la recherche historique est supervisée par la journaliste Admirina Peçi.

Aujourd'hui

Les deux principaux bunkers de Tirana ont été reconvertis en de fantastiques musées d'histoire et d'art contemporain pour aider les Albanais à se réconcilier avec leur passé et offrir un retour immersif au cœur du communisme de l'après-guerre.

Le Bunk Art Museum, un parcours plein de frissons

La visite du Bunk Art Museum ou Bunk Art 1 est une expérience à la fois passionnante et palpitante. La présence d'Hoxha se ressent dans chaque couloir, dans chaque pièce. L'aventure commence en cheminant à travers un long tunnel sombre creusé à flanc de colline, jusqu'à la billetterie du musée situé près d'un camp militaire toujours actif. Le bunker 1 occupe une superficie d'environ 3 000 m² répartis sur cinq étages. Vous serpentez à travers de longs couloirs, visitant tour à tour les dizaines de chambres meublées soigneusement aménagées pour les hauts fonctionnaires communistes de l'époque en cas d'invasion. Certaines pièces abritent des présentations du régime  d'Enver Hoxha, avec de vieilles photographies, des documents originaux et tout un tas d'objets. Vous y découvrirez une histoire détaillée de l'Albanie moderne, depuis l'assaut italienne de 1839 à l'effondrement du communisme. Les affichages montrent un aperçu des horreurs commises par le dictateur stalinien. Une vidéo des funérailles d'Enver Hoxha en 1985 est également visualisable. Au cœur du Bunker 1, l'ancienne salle de réunion du gouvernement sert de nos jours d'espace de concerts de jazz. D'autres pièces hébergent des expositions d'art contemporain.

Une excursion au Bunk'Art 1 peut être combinée avec le téléphérique Dajti Express à proximité pour ceux qui souhaitent avoir une vue panoramique sur Tirana depuis les hauteurs.

Le Bunk Art 2, le petit cousin du Bunk Art Museum

Situé en plein centre de Tirana, derrière le ministère des Affaires intérieurs, le Bunk Art 2 se consacre à l'histoire de la police communiste sous le régime d'Enver Hoxha. Moins grand que le Bunk Art 1, celui-ci couvre environ 1 000 m² de surface et est protégé par des murs en béton armé de plus de 2 m d'épaisseur. Il a été créé entre 1981 et 1986 pour servir de refuge à la police d'élite et aux membres du ministère de l'Intérieur en cas de guerre atomique. La collection du musée se compose de plusieurs photographies et de matériels reconstituant la persécution des opposants à la suprématie communiste, soit plus de 100 000 Albanais, entre 1945 et 1991.

Comment s'y rendre ?

Le Bunk Art 1 se trouve à la périphérie de Tirana. Il se situe sur l'itinéraire des bus vers Linza depuis la capitale. Il existe un arrêt de bus juste à côté du Palais de la Culture sur la Place Skanderbeg. Le Bunk Art 2 est implanté sur la rue Abdi Toptani dans le centre de Tirana.

Horaires et tarifs

Les Bunk Art sont généralement ouverts de 9 h à 16 h. L'entrée coûte 500 Lekë. En raison de leur caractère sombre, certaines pièces et expositions ne conviennent pas aux enfants.

Bonjour

Je suis Quentin de "Breathe in Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
06 86 38 56 25