MONTAGNE DAJTI

À la périphérie de Tirana , la montagne Dajti offre une excursion paisible , dans un cadre naturel, à l'écart de l'atmosphère parfois effrénée de la capitale albanaise.

Histoire

La région de Dajti reçut officiellement le titre de parc national en 1966. Le site fut placé sous l'administration de l'Agence des parcs et des loisirs de Tirana, en collaboration avec l'Agence albanaise des zones protégées. Le nouveau point d'information ouvrit ses portes en 2017, aménagé à proximité des centrales de télévision et de radio sur la route SH47 vers Fushe Dajti.

La montagne est desservie par une rue étroite et asphaltée, serpentant à travers la montagne dans la zone de Fusha e Dajtit. Avant les restaurants et les transmetteurs Tv et radio, la contrée était principalement occupée par les camps d'été. Depuis les lieux, les visiteurs avaient déjà une vue splendide sur la ville de Tirana et sa plaine. A partir de 2005, une téléc abine autrichienne fut créée pour relier Tirana à la colline de Dajti située à 1050 m d'altitude. Des émetteurs restent toujours visibles sur place. Récemment, on a découvert des vestiges de communautés préhistoriques et de monuments des temps reculés au sein de la région.

Les déchets représentent malheureusement un problème environnemental grave ces dernières années sur la montagne. Les poubelles étant limitées sur le site, en conséquence, les hôtels et les restaurants ont été contraints à laisser leurs ordures un peu partout. S'ajoute à cela la déforestation : près de 10 ha de forêts périrent sous les incendies autour du sommet de la montagne au cours de l'été 2012 ; sans compter la pollution des lacs et de l'air à cause des voitures dans la ville et à sa périphérie.

La Montagne Dajti aujourd'hui

Le Parc national de Dajti se situe à environ 25 km à l'est de la ville de Tirana. C'est l'un des sites touristiques les plus accessibles depuis la capitale. Chaque weekend, de nombreux locaux y viennent pour se ressourcer. Le Dajti Express , un téléphérique moderne créé par les Autrichiens, met environ 15 min pour arriver au sommet de la montagne à 1611 m d'altitude.

Au sein du complexe de la station supérieure, certes un brin anticlimatique, les familles peuvent s'adonner à divers loisirs comme les tirs à la mitraillette à jouets ou bien les jeux d'épées. Certaines attractions vous obligent à traverser à dos de poney une parcelle de friche couverte de déchets. Outre cette partie, vous pouvez vous balader entre les bâtiments abandonnés, parfois hantés et gardés par des chiens errants. Sur les pentes de la montagne, les lignées de hêtres et de chênes ombragent les sentiers de randonnée. Les parcours sont parfois très aléatoires, en conséquence il est recommander d'engager un guide. Toutefois, des parcours organisés à pied ou en VTT sont disponibles à Tirana. Il existe des aires de pique-nique un peu au-dessus de la station qui propose, en plus des vues spectaculaires depuis la terrasse du restaurant, un délicieux rôti d'agneau.

Comment s'y rendre ?

Pour arriver au point de départ du Dajti Express , vous pouvez empruntez un bus au niveau de la tour de l'horloge de Tirana jusqu'à la zone de Porcelan ; le trajet coûte 40 leks. De là, il vous suffit d'arpenter une marche de moins de 2 km. Des bus circulent toutes les trente minutes environ. Depuis le centre-ville de Tirana, les taxis facturent en moyenne les courses vers la colline à 600 leks.

Bonjour

Je suis Quentin de "Breathe in Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
06 86 38 56 25