Le Parc national de Llogara

Le Parc national de Llogara est une étape bien connue des voyages dans le Sud de l'Albanie. La majorité des voyageurs traversent son col et slaloment à travers ses larges lacets aux vues saisissantes pour rejoindre la côte ionienne en contrebas. Pourtant, peu savent qu'à l'abri des grands arbres, quelques logements attendent les touristes. Ceux-ci offrent un peu de fraîcheur lors la saison estivale, au cours de laquelle la chaleur peut se montrer accablante quelques mille mètres plus bas. Aussi, de là, les possibilités de randonnée ne manquent pas.

Histoire

Lorsque les Italiens occupèrent le Sud du pays pendant la Première Guerre mondiale, les prisonniers de guerre de l'Empire austro-hongrois furent soumis à des travaux forcés pour la création d'une route dans la région. La piste fut pavée sous le régime communiste en 1970 et réhabilitée en 2000. Si la zone reçut le statut de parc national en 1966, ce n'est qu'après la rénovation que le col de Llogara devint véritablement une destination touristique.

Le parc national de Llogara

Avec une superficie de 1010 hectares, la zone protégée de Llogara forme le plus grand parc national d'Albanie. Situé à une quarantaine  de kilomètres au sud-est de Vlorë, sur la route de la côte de la mer ionienne, le parc combine les atouts d'un climat montagnard et balnéaire. Il y est possible de faire de l'écotourisme, de se livrer à des randonnées de découverte, de s'adonner à des sports aériens ou tout simplement de profiter d'un pique-nique.

Un paradis pour les amoureux de panoramas

Le Parc national de Llogara évolue entre 470 m et 2018 m d'altitude. Le tableau est exceptionnel, entre les montagnes cérauniennes nappées de neige en hiver et la Riviera albanaise ensoleillée en été. Chaque année, le 9e Championnat du Monde de Précision de Parapente FAI se déroule dans un site de parapente au sud du parc.

Partant d'Oricum vers Dhermi, la route côtière franchit le col de Llogara, puis serpente à travers la montagne. En atteignant les 1017 m d'altitude, elle révèle une splendide vue plongeante sur la mer ionienne et quelques îles au large de la Riviera albanaise. Non loin du sommet du col, un belvédère sur la montagne Çika offre des perspectives toutes aussi envoûtantes sur la plage de Palasë, une lame de sable du désert qui mesure 1,5 km. A cette hauteur, les parfums des plantes décoratives et médicinales se mêlent aux senteurs de la forêt de pins. Un autre bon point d'observation situé à proximité, le col de César a reçu son nom lorsque l'Empereur romain est passé près du site lorsqu'il poursuivait Pompée.

Biodiversité du parc national de Llogara

Les côtes albanaises longeant la mer ionienne et adriatique offrent des conditions climatiques et une topographie spécifique favorisant la biodiversité. Dans le Parc national de Llogara, les vastes prairies alpines côtoient les forêts denses principalement constituées de sapins, de pins et de chênes. Les courants d'air qui balaient la zone ont donné aux arbres des formes particulières à l'instar du Pisha e Flamurit.

En ce qui concerne la vie animale, la région abrite une diversité importante d'oiseaux, dont l'aigle royal, la perdrix et le vautour fauve. Du côté des mammifères, vous pouvez y observer l'écureuil roux, la martre de pierre, le chamois, le chevreuil, le renard roux, le chat sauvage européen, la loutre européenne et la loutre eurasienne.

Un aperçu de la Riviera albanaise

Passé le Parc national de Llogara, la route nationale 8 débouche sur la belle Riviera albanaise. Sur place, vous avez accès à de nombreux restaurants, des discothèques contemporaines, des promenades panoramiques et toutes sortes d'activités de plein air. Profitez-en pour découvrir la gastronomie locale. Les pâturages alentours, exploités sur des siècles, y compris la période communiste, ont permis au terroir d'avoir ses spécialités. La région de Llogara est notamment populaire pour sa viande d'agneau et ses produits laitiers. Les escapades gourmandes sur la Riviera albanaise sont ainsi devenues une coutume aussi bien pour les touristes que pour les conducteurs de bus régionaux au cours de leur voyage.

Comment s'y rendre ?

Les bus qui relient Tirana ou Vlorë à Saranda, Himara ou Dhermi passent par le village touristique du Parc national de Llogara. A Vlorë, il existe des furgons qui desservent directement le site. Les départs se font habituellement très tôt dans la matinée.

Si vous conduisez, il vous suffit de suivre la route nationale 8 qui part de Fier à Saranda.

Quand visiter le parc Llogara ?

Sa proximité immédiate avec la mer Méditerranée influe sur la météo régionale. Le Parc national de Llogara jouit ainsi d'un climat méditerranéen subtropical, caractérisé par des hivers secs et pluvieux et des étés chauds. La température se situe généralement entre 12 °C, la minimale moyenne enregistrée en janvier, et 32 °C, la maximale moyenne en juillet. Sur l'année, le taux moyen des précipitations oscille de 1 000 mm à 1 200 mm selon la partie du parc et le climat dominant. La période entre juin et septembre est la plus favorable au tourisme à Llogara.

Bonjour

Je suis Quentin de "Breathe in Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
06 86 38 56 25