Shkodra

Découvrez l'âme de l'Albanie : Shkodër ! Avec ses maisons en pierres patinées par le temps, ses monuments chargés d'histoire et sa rue étroite, cette très vieille ville ne laisse pas indifférent ses visiteurs. C'est une destination culturelle de choix, montrant un bel exemple de la tolérance religieuse en Albanie.

Histoire

Shkodër doit son origine aux tribus illyriennes des Labéates ou des Ardiaei. Les découvertes faites dans les vestiges du château de Rozafa attestent de ce passé lointain. La cité aussi nommée Shkodra évolua sur une colline. Elle passa sous le contrôle des forces armées romaines d'Anicius Gallus en 168 av. J.-C., avant la réforme administrative de l'empereur Dioclétien. Le conquérant byzantin Justinien fonda officiellement la ville en 535, avec l'expansion du christianisme. Il s'agissait d'un poste stratégique, en raison de sa situation proche des villes portuaires italiennes et de la mer Adriatique, au carrefour de nombreuses routes commerciales importantes.

Skodër aujourd'hui

Shkodër se tapit au cœur de la plaine de Mbishkodra, dans les contreforts des Alpes albanaises.  Le paysage montagnard local est fait en grande partie de roches dolomitiques et calcaires. La ville jalonnée par les fleuves Buna, Kir et Drin a donné son nom au lac Shkodra à proximité, qui est le plus grand lac du sud de l'Europe près de la mer Adriatique. Economiquement, c'est une cité en plein essor où se développent des usines de fabrication de machines, des industries textile et électronique, ainsi que des entreprises alimentaires.

Une ville riche en monuments

Le château de Rozafa érigé au IIIe siècle av. J.-C. se présente comme l'attraction touristique locale la plus visitée. Le bâtiment abrite un petit musée dont la collection comprend des armes ottomanes, des pièces de monnaie illyriennes et divers objets du quotidien. Tous les ans à la fin du mois de mars, le festival de jeux traditionnels Lojra Popullore met à l'honneur le folklore nord-albanais au château de Rozafa. Derrière la forteresse se dresse la Mosquée au plomb de Shkodër, nommée d'après la spécificité de ses murs. Les roches ayant servi à la construction des façades ont été assemblées avec du plomb fondu. Autre monument religieux important, la cathédrale de Saint Stefan constitue la principale église catholique romaine de la ville. Ne manquez pas la statue de Mère Teresa, montrant la religieuse avec les mains croisées sur sa poitrine pour symboliser sa foi inébranlable tout au long de sa vie. Le musée historique de Shkodër a été créé dans la demeure d'un marchand ottoman. Vous y trouverez un bon nombre d'artefacts archéologiques et de vieilles photographies illustrant l'évolution de la vie dans la région. A environ 5 km de la ville, le pont Mes sur le fleuve de Kir compte parmi les plus anciens ponts ottomans du monde. Il y avait à l'origine trois passerelles, mais seule une a résisté au temps. Celle-ci mesure 108 m.

Autour de Shkodër

Faites une excursion au lac Shkodra. Vous pouvez prendre le bus pour y parvenir. Les rives du plus grand lac des Balkans offre une belle promenade qui va certainement plaire aux amoureux de nature et aux passionnés de photographie. Essayez ensuite les tours en canoë ou les promenades romantiques sur la rivière Buna.

Un autre endroit digne d'intérêt, le réservoir de Vau i Dejës, alimenté par le fleuve Drin, abrite l'Île de Shurdhah. Des bateaux touristiques peuvent vous emmener vers ce bout de terre qui conserve les vestiges de la cité médiévale de Sarda. Ne manquez pas les ruines du château qui date du XIe siècle, les tours défensives et l'ancienne église byzantine.

Climat

Koppen et Geiger attribuent un climat méditerranéen à Shkodër, marquée par des influences continentales et une saison assez humide en juillet. Sur l'année, la température moyenne oscille entre 14.5 °C et 16.8 °C. Janvier est le mois le plus froid, avec des températures variant de 1.4 °C à 9.8 °C, tandis qu'août est le plus chaud -  il peut faire jusqu'à 32.4 °C. Le taux annuel moyen des précipitations atteint 1 700 mm, ce qui classe Shkodër parmi les régions les plus humides d'Europe.

Comment s'y rendre ?

Le voyage en bus vers Shkodër au départ de Tirana (116 km) prend environ deux heures. Des Furgons relient la ville à Velipojë, Koman, Kelmend et Thethi. Des bus desservent également Shkodër depuis le Monténégro, à Ulcinj et Podgorica, et le Kosovo, à Gjakova via l'autoroute de Prizren. 

Comment se déplacer ?

Le terrain plat à Shkodër en fait la capitale du vélo en Albanie. Néanmoins, il peut être compliqué de s'orienter avec les rues et attractions renommées. Assurez-vous d'avoir une carte. Des bus circulent un peu partout dans la ville.

Que faire à Shkodër ?

  • Explorer la forteresse de Rozafa

  • Visiter la cathédrale de Saint Stefan

  • Profiter des vues au lac Shkodra

  • S'adonner au canoë sur la rivière Buna

  • Découvrir l'Île de Shurdhah dans le réservoir de Vau i Dejës, etc.

Bonjour

Je suis Quentin de "Breathe in Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
06 86 38 56 25