Korçë

Le petit Paris albanais a gardé son originalité, même si elle a grandement souffert sous l'ancien régime communiste de Hoxha. Il fait bon se promener dans ses ruelles, à la découverte de ses musées, sa mosquée et son église orthodoxe. Korçë abrite la première école en langue albanaise et une des plus anciennes brasseries de bière au pays.

Histoire       

Des vestiges néolithiques de 6 000 ans découverts sur le site de la vielle font penser que la présence humaine à Korçë remonte aux temps les plus reculés. Des documents médiévaux de 1280 mentionnent l'endroit sous l'appellation Coviza.

L'histoire moderne de Korçë commença au XVe siècle, lorsque le Sultan Mehmet II ordonna à Iljaz Hoxha de la faire évoluer. Les Ottomans arrivèrent en 1440 et en firent un sandjak du vilayet de Monastir au sein de leur empire. Leur occupation prit fin en 1912. En raison de sa proximité avec la Grèce, la ville fut l'objet de violents conflits lors des guerres balkaniques de 1912-1913. Le Protocole de Corfou inclut la région à ce qui devait être la zone autonome d'Epire du Nord en mai 1914.

Les forces grecques se réinstallèrent à Korçë en juillet 1914, au début de la Première Guerre mondiale. Les Austro-Hongrois s'en emparèrent brièvement, mais ce fut au final la France qui y imposa sa domination de 1916 à 1920 et y créa une zone autonome albanaise. Korçë devint indépendant durant les quelques mois qui suivirent la signature du traité de Versailles. La Commission de frontière internationale la remit peu après à l'Albanie.

Un mouvement communiste clandestin prit naissance à Korçë pendant la période de l'entre-deux-guerres. Les forces italiennes conquirent la ville, comme le reste du pays, en 1939. L'armée grecque la récupéra en novembre 1940 après la déclaration de la Guerre italo-grecque, jusqu'à l'assaut allemand en avril 1941. Les Allemands occupèrent Korçë jusqu'en octobre 1944. Entre temps, la résistance communiste se renforça, aboutissant à la création du Parti du travail d'Albanie en 1941.

Après la guerre, Korçë fut une grande victime du régime dictatorial de Hoxha, qui n'hésita pas à avoir recours à l'isolement et aux exécutions pour dissuader l'opposition. Ce n'est qu'après 1990 que la suprématie communiste déclina, lorsque le Parti démocratique naissant remporta les élections dans toutes les circonscriptions de la municipalité.

Korçë aujourd'hui

Korçë se situe à un peu moins de quatre heures de route au sud-est de la capitale albanaise Tirana. Peuplée depuis l'Âge de Bronze, c'est une ville au riche patrimoine historique, ayant abrité les premiers bains romains, avec des traces d'une civilisation médiévale. C'était un carrefour commercial important, remplaçant Voskopoja après sa destruction. L'ancien bazar de Korça comptait un millier de boutiques à l'époque, maintenant seulement 300 sont en service, mais ceux-ci offrent toujours un large catalogue de produits.

Des musées exceptionnels

Le Musée d'archéologie de Korçë fait partie des meilleurs établissements du genre en Albanie. Il a été aménagé dans un vieux bâtiment de style ottoman. Sa collection rend honneur aux chercheurs ayant travaillé avec hargne dans la région. Vous y trouverez des objets de différentes époques, reconstituant l'évolution des outils et de l'art décoratif local sur des millénaires.

Le musée Vangjush Mio s'adresse aux passionnés d'art et expose le travail d'un des illustres peintres albanais, dont l'œuvre montre un bel exemple de l'impressionnisme du début du XXe siècle. Le musée Bratko quant à lui permet d'apprécier une collection d'art asiatique.

Plein de surprises à découvrir dans le centre historique

La Mosquée Mirahori de Korçë a été fondée en 1484, c'est la plus ancienne mosquée d'Albanie. Toute aussi importante, la Cathédrale de la Résurrection du Christ se situe au cœur de la religion orthodoxe très présente au sein de la ville. Prenez votre temps pour parcourir les ruelles du quartier historique, vous y verrez une série de maisons pimpantes à l'ombre des rangées d'arbres. Puis, faites un tour au marché Pazari tradicional. Korçë est bien connue pour sa riche tradition culinaire, le Lakror en est un fleuron. Il s'agit d'un genre de Byrek  avec seulement deux couches de pates, garnies d'épinard, de formage ou bien d'oignons et de tomates. Les vins de Korçë réalisés essentiellement à base de cépage merlot méritent également une dégustation.

Une ville proche de la France

L'influence française à Korçë date de plus d'un siècle, la ville est d'ailleurs surnommée le Petit Paris. C'est là qu'ont été ouverts en 1887  la première école albanophone et en 1917 un des premiers lycées français du pays où Enver Hoxha, comme la plupart de l'élite intellectuelle albanaise, a mené ses études. La cité abrite le « Cimetière Français », construit en souvenir des disparus de la Première Guerre Mondiale, où se déroule chaque année la commémoration du 11 novembre.

Korçë a conservé des liens forts avec la France, même après sa réintégration à l'Albanie. Aujourd'hui encore, vous pouvez rencontrer des gens parlant français dans la rue, grâce notamment au lycée toujours en activité et à l'Alliance française de Korçë.

Climat

Korçë profite d'un climat méditerranéen continental, dont le mois le plus chaud est août (25 °C), tandis que le plus froid est janvier (2°C). Sur l'année, les températures sont en générale bien plus fraîches que dans l'Ouest du pays, en raison de sa situation en moyenne altitude dans une plaine. Le taux moyen annuel des précipitations affiche 830 mm, ce qui en fait une des régions les plus sèches d'Albanie.

Comment s'y rendre ?

Des bus circulent entre Tirana et Korçë, les départs se font toutes les heures au niveau de la gare Sud de la capitale. Le trajet dure environ 3 h 45. Les transports publics relient régulièrement la ville à Durres, Saranda, Gjirokastër, Pogradec et Berat. Deux bus par jour partent pour Korçë depuis Thessalonique en Grèce. Une ligne opère également depuis Ohrid en Macédoine, via Pogradec.

Comment se déplacer ?

Le centre de Korçë peut aisément se visiter à pied ou en vélo - des services de location sont disponibles. Des bus desservent les montagnes et la plaine alentour.

Que faire à Korçë ?

  • Flâner dans le centre historique

  • Faire ses emplettes au Pazari tradicional

  • Visiter le Musée d'archéologie de Korçë

  • Découvrir la tradition viticole de la région de Korçë

  • Admirer la Mosquée Mirahori, etc.

Bonjour

Je suis Quentin de "Breathe in Travel". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Appelez-nous au
06 86 38 56 25